En plein centre de Colmar, dans un havre de verdure et de calme.

Deux familles de Vignerons vous proposent des Chambres d’Hôtes et des Meublés de Tourisme au cœur de leur exploitation Viticole.

L’exploitation
A l’origine,  2 voire 3 générations de la même famille vivaient sur le domaine.
La cour était le lieu de vie ou se trouvaient les cuisines, les pièces où l’on se rassemblait pour manger, se reposer, ainsi que les étables, écuries et hangar.
Le premier étage, occupé par les parents et grands parents, regroupait les salons privés et les chambres a coucher.
Le deuxième étage, réservé aux enfants, à leur famille était également une une succession de chambres et de salons.
Au troisième étage se trouvaient les logements des ouvriers.

Aujourd’hui nous perpétuons cette tradition de mixité et nous vous ouvrons les portes de notre Domaine.

  • Myriam et Caroline (la compagne de Martin) vous reçoivent dans leurs appartements privés et vous proposent des CHAMBRES D’HÔTES qui incluent la nuit ainsi que le petit déjeuner maison.
    Entièrement indépendants, ces Hébergements dont certains sont équipés de coin cuisine, sont idéals pour 1 à 3 personnes. 
  • Nous mettons également à votre disposition deux meublés de tourisme, idéalement situé en plein centre ville et au calme.
    Véritables appartements indépendant pouvant accueillir de 2 à 4 personnes, ils sont parfait pour passer un séjour inoubliable.
    Entièrement équipés, vous y trouverez tout le confort et l’espace nécessaire  pour profiter des charmes de notre belle ville de Colmar.

NOTRE HISTOIRE, une passion de Famille

La famille JUND est connue pour la célèbre citation de 1630, issue de la chronique de la douane de Colmar : “Au mois de septembre, Martin Jund vigneron, a découvert, dans sa vigne de Wettolsheim, une grappe de raisin qui avait la longueur d’une aune moins un quart. Une partie du raisin était déjà mûre, tandis que l’autre partie était en fleurs.”

L’anecdote vaut évidemment pour la singularité observée. Elle rappelle aussi une notion générale de l’époque médiévale qui perdure à l’époque moderne. Tout autour de la ville, enserrée dans ses remparts, se disposent de manière concentrique, et parfois en amphithéâtre si le relief s’y prête, les champs et les vignes accessibles à pied, le temps d’un aller-retour dans la journée. Les Jund originaires d’Autriche, arrivés en Alsace au début du XVIe siècle, ne dérogent pas à cette règle.

MARTIN JUND

(1888 – 1973)
Après un quart de siècle passé au Maroc, principalement dans le maraîchage, Martin Jund, le 5e du nom, (1888-1973) et son épouse, née Kopp, reprennent l’exploitation du vignoble familial alsacien en 1948, et rachètent de nombreuses parcelles sur la Hardt de Colmar qu’ils réussissent à grouper en quatre gros lots d’une superficie totale de 7 hectares.

ANNIE JUND

(1924 – 2008)
Au décès de Martin Jund en 1973, sa fille Annie Jund mariée Ducros,  reprend le domaine.
Chef d’exploitation de 1969 à 1980, elle pérennise le vignoble et opte en 1970 pour la mise en bouteilles au domaine.
C’est le début d’une belle aventure, et elle aura sans cesse à cœur de transmettre a ses enfants et petits enfants, sa passion et son engagement pour la viticulture, les vins d’Alsace et la préservation du patrimoine familial.

André et Myriam

Depuis 1980, André Ducros, né en 1956, le fils d’Annie Jund, et son épouse Myriam Wolfersperger, née en 1956, originaire de Michelbach près de Cernay, ont repris l’exploitation. Tous deux, titulaires d’un BTAG obtenu à Rouffach, ont eu à cœur de continuer à développer le vignoble familial tant au niveau des ventes en bouteilles qu’au niveau des terroirs.
Aujourd’hui à la retraite, ils ont confié à leurs enfants un vignoble de 18 ha qui s’étend de Turkheim à Bennwihr, en passant par Katzenthal, Ammerschwihr, Kaysersberg et Kientzheim, et compte pas moins de 5 Grands Crûs.

Parallèlement ils ont également développé une activité de chambres d’hôtes,  permettant ainsi aux touristes de découvrir les charmes de l’Alsace ainsi que les produits et savoir faire du Domaine.

Sébastien, Cécile et Martin

Aujourd’hui leurs trois enfants sont impliqués dans cette aventure familiale.

Martin, le plus jeune,s’occupe des vignes. C’est lui qui gère le vignoble et ses différents terroirs, de la taille jusqu’aux vendanges.
Bien entendu il participe également à la vinification et à la vente.

Sébastien, l’aîné, s’occupe de la commercialisation des vins du domaine, de l’accueil au caveau, de la dégustation et de l’oenotourisme.
C’est lui également qui s’occupe de la vinification.

Cécile, la cadette, n’est jamais très loin pour donner un coup de main efficace à la bonne marche de l’entreprise.

VOYAGEZ SEREINS

Chère cliente, cher client, Votre sécurité et votre bien être restent notre priorité absolue. Nous mettons tout en œuvre pour vous assurer un séjour respectant toutes les directives sanitaires en vigueur a ce jour. Port du masque, désinfection, distanciation, petits déjeuners servis en chambre.

Facebook